Récits de plongées à Rangiroa

Si vous avez plongé avec Rangiroa Plongée et souhaitez partager votre expérience, n'hésitez pas à écrire un commentaire sur TripAdvisor ou à nous envoyer votre récit accompagné ou non d'une de vos photos. Nous nous ferons un plaisir de les poster sur notre site.

 

Dorothée Winson - France - Décembre 2011

Me voilà depuis samedi matin à Tahiti, enfin plus précisément à Rangiroa, atoll de l'archipel de Tuamotu de la Polynésie Française. Le tout après un vol de 12h depuis Paris pour aller à Los Angeles, transit de 3h (formalités américaines, un vrai bonheur!), puis re-9h d'avion depuis Los Angeles pour rejoindre Papeete sur l'île de Tahiti. De là, j'ai repris un avion (1h30) directement pour rejoindre mon atoll paradisiaque : Rangiroa!

Pourquoi Rangiroa? Parce que la Polynésie française, c'est une multitude d'îles qui s'étendent dans l'océan Pacifique sur un territoire de la taille de l'Europe. Et parce que cet atoll est un spot bien connu des plongeurs des 4 coins du globe (sans exagérer)! Et la réalité, m'a confirmé cette réputation. Débrief:
Samedi aprèm : 1ere plongée de réadaptation avec Rangiroa Plongée : au bout de 5min dans l'eau, le dauphin que l'on avait aperçu en surface nous a rejoint sous l'eau et a joué avec nous, cherchant littéralement le contact ! C'était génial, il était tout près, passait au dessus, à côté, son œil était tout près, magique...
Dimanche matin : 2e plongée: mise à l'eau et au bout de 5 min (je rigole pas!), on a vu une superbe raie, puis en descendant (39m), on est allé dans la passe (endroit qui permet la connexion entre le lagon et l'océan et qui est donc soumis aux marées et où on trouve toute cette superbe faune aquatique). Dans la passe, on a vu pleins de requins!! Magique à voir! En face de nous il y en avait plein, un "mur" de requins. Impressionnant. Des poissons napoléons
énormes et puis des raies. Et une tortue verte! Hyper rare apparemment. On la voit 1 à 2 fois par an Héhé, who's lucky?
Dimanche aprèm : plongée dans des canyons, jolie, quelques requins, rien de très gros.
Lundi matin : plongée tranquille, très belle
Lundi aprèm : dernière plongée du voyage (la 5e), et qui fut à la hauteur de la 1ere et la 2e qui furent exceptionnelles. Et bien, figurez-vous qu'au bout de 5min dans l'eau, qu'est-ce que je vois surgir devant moi, une immense ombre qui se dégage de l'océan....Et que je distingue ensuite. Un REQUIN BALEINE !!! Magique Je fais signe à René pour lui montrer. Il en a les larmes aux yeux dans son masque tellement il est heureux! (je ne rigole pas!). On en avait parlé et depuis 20 ans qu'il plonge, il n'en avait jamais vu et là BINGO!! Superbe requin baleine d'environ 6-7m qui passe à côté de nous puis s'en retourne dans l'océan suivi de son chapelet de requins et autres poissons dans son sillage.. On continue la plongée, tout heureux et à la fin (55e minute) alors que l'on s'apprête à remonter, arrive droit sur moi une superbe RAIE MANTA!! ouhaou!! Superbe!! Trop belle...
Bref, voilà 5 plongées où j'ai vu beaucoup de la faune polynésienne. Le tout dans un lagon bleu turquoise et près d'un océan pacifique d'un beau bleu profond.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jean-Luc et Camille Barbillon - Toulouse, France - Juillet 2011

Nous avons effectué, ma femme et moi 8 plongées chacun avec Rangiroa Plongée. 6 dans la passe de Tiputa et 2 dans celle d’Avatoru. A chaque fois, la magie fut au rendez-vous ! Rencontres avec les grands dauphins Tursiops de la passe de Tiputa. Nous avons effectué une plongée où nous avons joué avec eux pendant une bonne vingtaine de minutes… Mais attention ! Avec René, interdiction de toucher les animaux ! La passe de Tiputa, c’est pas le Marineland ! Et il a bien raison sur ce point…

Nous avons également croisé des raies manta, des raies léopard, des tortues, banc de carangues, des requins par centaines…et cerise sur le gâteau : 5 poissons-voiliers en formation, quasiment dans le masque !

Un grand merci à Jean-Jacques et René pour leur gentillesse et leur professionnalisme. C’est bien qu’il y ait encore des structures de plongée à dimension humaine !

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

poisson voilier

Anne et Richard VIOLLE, Habas (40) - France - Avril 2011

Toujours un plaisir de faire un compte rendu de voyage plongée quand celui-ci a été un réel plaisir, même si ça rime avec retour et fin des vacances. Nous nous sommes organisés un petit tour de 6 jours sur Rangiroa avec ma femme, histoire de faire de la grosse plongée...

Nous avons atterri chez René et Jean-Jacques, un peu par hasard, au pif, à l’intuition, parce que se faire une idée vue de la métropole sur la « bonne structure » avec qui plonger, c’est chaud. Notre choix devait se porter vers une structure simple, organisée mais pas standardisée à l'américaine, à dimension humaine (au sens propre comme au sens figuré), sympa quoi. Nous n'avons pas été déçus en arrivant : des gens simples, plongeurs passionnés, connaissant la passe de Tiputa comme leur poche, toujours à la recherche du petit « plus » sous l'eau qui va te faire plaisir...

Nous avons plongé toute la semaine avec René. Il est cool René, se prend pas la tête, te prend pas la tête. C'est simple, il aime la mer, comme nous. Moi j'aime les gens qui aiment la mer. René, c'est le copain avec qui tu vas plonger le dimanche, le mec en qui t'as entière confiance, avec qui tu prends plaisir à partager. Notez que je suis tombé en panne de détendeur le premier jour, René et Jean Jacques me l'ont démonté et révisé avec les moyens du bord ; je suis tombé en panne d'appareil photo le second jour, René m'a proposé le sien. Puis la chance a tourné, c'est René qui le troisième jour a son AIR Z qui est parti en sucette, annonçant 2 minutes de pallier à 2 mètres !! T'y crois toi à des paliers à 2 mètres chez UWATEC ???

On a fait 10 plongées au total, 9 sur la passe de Tiputa et 1 sur la passe d'Avatoru. On a à peu près vu tout ce qu'on voulait voir, et de près : requins de récifs en tout genre (entre autres le fameux requin Tapete sur Avatoru), requin marteau, raies aigles en formation de vol, raies manta, tortues, dauphins, thons, barracudas, carangues échevelées, etc... La passe de Tiputa est d'une richesse phénoménale ! Certes, c'est de la plongée sportive avec le courant rentrant probablement aux alentours de 5 noeuds, mais c'est de la grosse plongée ! Visibilité d'environ 60m horizontale et verticale. Donc, pour la photo, ce n’est pas les particules qui vont te gêner.

En résumé, c'est un spot de plongée unique, à faire aussi bien que les Maldives ou l'Asie orientale. Non, ce n’est pas la Mecque de la plongée, mais c'est à faire, oui, sans aucun doute. Bref, très très jolies plongées, convivialité, gentillesse, tarif tout à fait correct.

Sur le peu de photos que j’ai pu faire, en voici 2 qui resteront encrées dans ma mémoire, à côté de toutes celles que j’aurai faites si mon appareil ne m’avait pas lâché !

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

dauphintortue

Franck et Laetitia - France - Janvier 2011

Nous avons effectué 12 plongées avec René ou Jean-Jacques de Rangiroa Plongée. Toutes les mise à l'eau s'effectuent avec un courant entrant. La visibilité est bonne, l'eau est à 27°. Après quelques minutes d'exploration, on entend souvent les dauphins. On regarde en haut, à gauche, à droite et on les voit arriver, parfois à deux, d'autres fois à 4 ou 6. Ils s'approchent et ralentissent pour saluer notre petite palanquée (3 plongeurs). On apprécie pleinement ces moments magiques avec les dauphins tursiops qui se sont rapprochés pour n'être qu'à quelques dizaines de centimètres de nous.
Mais plutôt qu'un long discours, voici une petite vidéo de nos rencontres magiques avec les dauphins, notamment avec un bébé dauphin :

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Nous avons vu beaucoup de requins gris, des raies aigles, tortues, un grand nombre de barracudas ... mais pour nous, la magie de Rangiroa repose principalement sur les plongées en compagnie des dauphins.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

bebe dauphinbebe dauphin

Ernesto et Sara - Italie - Sept. 2010

Il est neuf heures du matin quand nous montons dans le véhicule de René de Rangiroa Plongée avec son petit garçon, en direction de ce qui sera une excursion mémorable. Pour nous c’est les dernières heures à Rangiroa. Dans l'après-midi l'avion nous attend pour nous emmener sur une autre île, où nous allons continuer notre voyage de noces. Nous arrivons rapidement au port, où une autre personne nous attend, notre nouveau compagnon d'aventure.
Nous sommes en train de nous équiper d’une combinaison légère, masque et tuba, quand un pêcheur rentrant au port nous informe de la présence de deux baleines à l’extérieur de la passe de Tiputa. Repérer ces cétacés est très rare donc, excités pour l’occasion qui se présente, nous montons dans le bateau, direction l'océan. Mais, à notre arrivée, les animaux semblent avoir disparus et, un peu déçus, on se prépare pour l’habituelle, mais quand même belle excursion. Nos yeux ne sont pas ceux de Teapata, le pilote polynésien du bateau qui remarque un petit souffle à deux cent mètres de nous, nous redonnant une chance qui semblait perdue.
Moteur au ralenti, nous nous approchons. Elles sont là ! Deux merveilleuses baleines à bosses qui nagent à quelques mètres de nous. Nous enfilons nos gilets de sauvetage, un rapide briefing avec René qui nous explique les comportements à avoir et nous sommes  dans l’eau, ou mieux, dans l'Océan Pacifique ! Tout de suite, nous croisons 4 poissons-voilier et après quelques secondes, les deux baleines remontent du bleu profond, autant imposantes et majestueuses que légères et gracieuses dans l’eau.
Nous sommes juste à quelques mètres, l'excitation est grande et la peur….un peu ! Elles sont vraiment énormes!
Nous les regardons nager quand une des deux, la plus grande, s'arrête, se tourne et regarde tout droit vers nous, pour un temps qui semble sans fin. Nous ne bougons pas, nous flottons immobiles pour qu’elle ne se sente pas menacée par notre présence. Un dernier regard et la baleine s’en va vers les profondeurs de la mer.
La rencontre n’a duré que quelques minutes, mais il est quand même intense, et cela restera le plus vif souvenir de nos vacances en Polynésie Française. Nous saluons les baleines et nous continuons en nous laissant dériver avec le courant dans la passe et après dans le lagon, où nous rencontrons des napoléons, des raies léopard et des grandes mantas qui glissent dans l'eau près de nous. Deux heures sont passées et il est temps de rentrer au port.
La chance était de notre côté, grâce aussi à René qui nous a permis d'apprécier le mieux de la nature polynésienne.
Ciao !

http://www.savejapandolphins.org/

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

F. Bertuzzi, Paris - France. 07/2010

"J'ai découvert Rangiroa Plongée avec qui nous avons plongé dans les 2 passes qui assurent à Rangiroa le renouvellement des eaux du lagon. Elles ont pour nom Avatoru et Tiputa.
Lors de nos plongées, la palanquée était constituée de René, ma femme et moi. Nous plongions sans limite de temps, la réserve de notre bouteille étant notre limite. Au programme, le grand requin marteau, des requins gris, requins nourrice, carangues échevelées, tortues, bécunes, barracudas, raies manta, des raies léopard… et bien sûr, les dauphins tursiop. Il y a très peu d’endroits au monde où les dauphins viennent jouer avec les plongeurs comme le font ceux de Tiputa. La magie opère quand les dauphins s’approchent et « dansent » autour de nous. Ils sont tellement proches que l’on pourrai facilement les caresser mais il est important de ne pas le faire. Toutes les plongées s'effectuent en fonction des horaires des courants, donc il n’y a pas d’horaire fixe. De plus, René, nous propose de partir un peu en décalé par rapport aux autres clubs pour éviter de croiser trop de plongeurs dans la passe. On apprécie d’autant plus cela quand on voit les zodiacs jusqu'à 12 plongeurs se diriger vers la passe de Tiputa. Comme tous les centres de plongée en Polynésie, le transfert entre l’hôtel et club est gratuit et le prix comprend le prêt du matériel.
Pour la plupart de nos plongées, une bascule arrière depuis le zodiac à l’entrée de la passe de Tiputa où rôdent requins (la grotte aux requins tient son nom d’une cavité qui se trouve à environ 37 mètres de profondeur. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n‘y a pas de requins à l’intérieur, en fait ce sont les plongeurs qui se placent au niveau de cette grotte afin que les requins gris puissent s’approcher au plus près), puis on se laisse emporter par le courant, et on vole en traversant la passe avant que les courants nous déposent gracieusement au cœur du lagon, avec la faune habituelle des tropiques : requins pointes banches, cochers, papillons, poissons-clowns, énormes murènes javanaises... Nous effectuons nos paliers en toute sérénité dans cet aquarium naturel. Pendant le trajet dans la passe, nous découvrirons des petites grottes, riches en couleur et en petite faune, des requins nourrice dormant au fond d’une grotte, une raie manta entrant dans le lagon...
A Avatoru, règnent aussi les raies mantas et une espèce de requins qu'on appelle "tapete", requin à pointe blanche de récif. On les appelle en faisant du bruit avec un couteau sur la bouteille. Attirés par ces ondes sonores, normalement ils accourent, nous tournent autour, déclarent que nous ne sommes pas comestibles puis s'égarent dans le bleu. A notre plus grand regret, ils ont décidé de nous bouder. Nous n’en verront pas cette fois ci."

retour au site
Sara & Enersto
baleine
retour au site